Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Ville Pratique | Aménagement urbain | Les travaux réalisés | Travaux réalisés en 2000 2010
Travaux réalisés en 2000 2010
L’Hôtel de Ville et sa place

Les travaux de réhabilitation de l’hôtel de ville sont désormais terminés. L’aménagement de la place est en cours de réalisation et devrait être terminé en mai 2005.

La réhabilitation de l’hôtel de ville, suite à l’incendie d’octobre 2001, s’est déroulée conformément aux prévisions.

L’édifice a subi d’importants dégats puisque le 4ème étage et la toiture avaient été détruits par les flammes. Les travaux ont débuté un an plus tard avec la pose d’un vaste parapluie nécessaire à la construction de la nouvelle toiture qui a été achevée en 2003.

Après la pose d’un échafaudage en parapluie abritant le chantier, les travaux de reconstruction de la toiture et du campanile à l’identique se sont déroulés, afin que l’hôtel de ville retrouve son allure d’antan.

L’assemblage du campanile s’est effectué au sol dans un premier temps puis hissé au faîtage. Les travaux de couverture se sont terminés fin mars 2004.

Trois cloches ont été installées les unes en dessous des autres dans le campanile. Chacune a son effigie, la première le blason de Corbeil, la seconde le blason d’Essonnes et la troisième le blason de Corbeil-Essonnes. Elles témoignent ainsi de la fusion en 1951 entre Corbeil et Essonnes pour une histoire commune. Après 5 mois de travail, la réfection de la toiture en ardoise est terminée.

Le ravalement des façades de l’hôtel de ville a été effectué durant le printemps 2004 offrant ainsi aux Corbeil-Essonnes son aspect actuel.

Parallèlement à la restauration extérieure, l’aménagement de l’intérieur de l’édifice s’est achevé en fin d’année 2004. Un superbe vitrail relatant l’histoire de Corbeil-Essonnes a repris sa place initiale au niveau de l’escalier central. En effet, détruit lors des bombardements en août 1944, le vitrail original avait été remplacé par des simples vitres opaques.

La création de ce vitrail a été effectuée par Emmanuel PUTANIER, un jeune verrier très prometteur, qui s’est imprégné des techniques de peinture sur verre. Il s’est inspiré de clichés anciens en noir et blanc du vitrail original ainsi que de celui visible à la mairie d’Essonnes pour déterminer le choix des couleurs. En effet, ces 2 vitraux ont été réalisés à la même époque.

Le réaménagement de l’hôtel de ville s’est accompagné de la réhabilitation du quai Mauzaisse qui avait été fermé à la circulation pour des raisons de sécurité et réouvert en juillet 2004. Ces travaux englobaient la réfection de la chaussée, des trottoirs, des murets bordant la Seine, sans oublier la pose de nouvelles balustrades.

La réouverture du quai a permis aux automobilistes de relier directement le Pont Patton à la Francilienne.

Les travaux d’aménagement de la place clôtureront la recomposition du quartier et s’effectueront durant le premier semestre 2005. Pour intégrer la mairie dans un cadre harmonieux, les travaux de recomposition de la place Galignani permettront de dégager une vaste esplanade.

La place Galignani sera faite de pavés antidérapants afin de rendre l’hôtel de ville plus accessible, les grilles qui entouraient le bâtiment disparaîtront. La statue des frères Galignani, après avoir subi un "lifting", sera installée sur la place dans l’axe de la mairie face à l’escalier. De part et d’autre de ce monument restauré, pour le plaisir des yeux, jailleront deux rangées de jets d’eau.

Tout sera fait pour l’hôtel de ville offre une vue particulièrement intéressante le jour mais aussi la nuit grâce à un système d’éclairage.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.