Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 

Communauté d'Agglomération Seine Essonne
        > Conseil communautaire
    > Compétences
    > Autres communes
    > Agglo-seinessonne.fr
  Magazine Seine-Essonne Agglo
Accueil | Publications | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Archives du Vivre à Corbeil-Essonnes | 2007 | Vivre à Corbeil-Essonnes : Septembre 2007
Vivre à Corbeil-Essonnes : Septembre 2007
Cadre de vie : Halte aux décharges sauvages !

Depuis le 1er septembre, des agents assermentés font la chasse aux dépôts sauvages de déchets et traquent les personnes qui polluent notre cadre de vie par négligence et incivisme.

Malgré la mise en place d’un service régulier de ramassage de déchets ménagers et autres objets encombrants, certains n’hésitent pas à se débarrasser de façon anarchique de leurs détritus en les déposant n’importe où dans la ville.

Pour mettre un terme à cette pratique qui nuit gravement à notre cadre de vie, la municipalité a décidé d’appliquer l’arrêté du 9 juillet 2007 signé par le Maire relatif à la lutte contre les dépôts sauvages et les nuisances à la qualité de l’environnement.

Depuis le 1er septembre 2007, deux agents assermentés ont pour mission de parcourir la commune et d’inspecter les éventuels déchets de toute nature déposés dans des endroits non appropriés.

Tout sera fait pour identifier les pollueurs qui encourront des amendes pouvant aller de 38 à 1.500 euros et la confiscation du véhicule ayant servi au transport des détritus incriminés. A Corbeil- Essonnes, en plus des services de collecte, trois points destinés à recueillir les déchets divers et variés sont à la disposition de la population. Ils se situent place Galignani, rue des Rosiers et sur le parking du Trou-Patrix.

De plus, une nouvelle déchetterie est désormais accessible dans le quartier des Bas-Tarterêts.

Des amendes dissuasives

Tous les dépôts illicites sur le domaine public, avec ou sans transport dans un véhicule, seront punis d’une amende pouvant aller de 750 à 1.500 euros. Le fait de déposer des matériaux ou autres objets qui entravent ou diminuent la liberté ou la sûreté de passage pourra coûter de 450 à 750 euros.

La présentation de déchets, conteneurs et sacs en dehors des jours et des heures prévus peut également se solder par une amende de 38 à 150 euros. Le brûlage ou l’élimination des déchets par voies illicites, peut aussi être sanctionné par une contravention pouvant atteindre 38 euros.

Rappelons que les divers ramassages réguliers intéressant les ordures ménagères, les emballages, les journaux et magazines, les déchets verts et encombrants, sont assurés le matin à partir de 5 heures pour se terminer entre 11 heures 30 et 12 heures 30 au plus tard.

Chaque propriétaire ou gestionnaire d’immeuble doit prendre ses dispositions pour retirer les récipients et autres conteneurs vides aussitôt après le passage des équipes de collecte, avant 12 heures 30 en tout état de cause.

Pour les pavillons dont aucun occupant n’est présent dans la journée, cet horaire est fixé à 19 heures le jour même de la collecte.












  > Lieux et monuments